Chères consœurs, chers confrères,

 En ces premiers jours de Janvier, permettez-moi, tout d’abord,  de vous présenter mes meilleurs vœux pour l’année nouvelle :

  • Que 2017 soit une année heureuse pleine de joies et de réussites tant personnelles que professionnelles, pour chacun d’entre vous, vos proches et vos équipes ;
  • Que cet an nouveau soit, pour notre profession, porteur d’une nouvelle convention assurant l’évolution réaliste de notre fonction.

 Le réseau de la pharmacie d’officine doit  évoluer, se moderniser et rester proche des patients ; le pharmacien d’officine doit assurer la responsabilité du service public de haute qualité de distribution des médicaments ; il doit affirmer au sein des diverses professions de santé les compétences professionnelles et pharmacologiques du Docteur en Santé que lui confèrent ses études supérieures.   

 Les exigences de notre exercice professionnel en pleine mutation,  dans un objectif de qualité et de sécurité sanitaire, demandent des moyens pour continuer dans la voie d’excellence.  La pharmacie  a besoin d’une garantie légale  pour permettre cette évolution.

 L’URPS Pharmaciens Nouvelle-Aquitaine est décidée à accompagner cette transformation structurelle et à aider tous les confrères de notre grande région dans ce bouleversement professionnel.

Notre Union rappelle que :

  • Oui, la pharmacie évolue pour mieux servir la Société, l’aider dans sa prévention des crises sanitaires et assurer la présence de professionnels de santé partout sur le territoire,
  • Oui, les officines sont des entreprises avec un équilibre économique à respecter aussi bien pour ses finances que pour son emploi,
  • Oui, il y a extrême urgence à prendre en compte le mécontentement légitime de la profession, c’est-à-dire de nos confrères les plus exposés,
  • 2017 doit voir aboutir très vite les négociations conventionnelles prenant réellement en compte les propositions économiques conjointes de nos syndicats et seules capables de redonner des perspectives viables à l’officine.

 En Nouvelle-Aquitaine comme dans d’autres régions, l’exigence de la profession toute entière unie derrière ses représentants est la réussite dans la négociation afin d’obtenir ces garanties qui seules permettront l’évolution de notre fonction.

 Unie et ferme lors de toutes nos rencontres avec les responsables de l’Agence Régionale de Santé, notre URPS Pharmaciens Nouvelle –Aquitaine travaille à obtenir une juste rétribution pour les pharmaciens lors des expérimentations lancées dans la région : Entretien bilan vaccinal, Conciliation médicamenteuse et bilan pharmaceutique, etc…

  Que 2017 soit une année d’évolution tangible des perspectives économiques de notre profession.

 

                                                                                                             François  MARTIAL

                                                                                                             Président URPS Pharmaciens N-A.